Galerie d’images pour rendre l’accueil visible

Mardi 3 juillet est le jour annoncé pour le début du port et de la diffusion des signes « J’accueille l’étranger ». Ce n’est qu’un début et notre campagne continuera autant qu’il sera nécessaire pour faire reconnaître à sa pleine dimension l’accueil et la solidarité avec ceux qui cherchent refuge sur notre territoire malgré les obstacles dressés sur leur route.

Ce mardi, un peu partout en France, des personnes manifesteront leur pratique et leur soutien à l’aide aux exilés. Certains le feront à l’occasion d’événements collectifs comme celui que Les Éditions N’a qu’1œil et le collectif Bienvenue organisent à Bordeaux. Avant le mardi 3 juillet, des événements de mutualisation de l’achat des badges ont eu lieu dans de nombreuses régions comme les deux que organisés à Paris ou celui que la Ligue des Droits de l’Homme a organisé le 30 juin à Quimper. Nous encourageons, là ou c’est possible, l’organisation de rencontres le mardi 3 juillet avec des destinataires de l’aide, qui eux aussi en revendiquent la légitimité et la pratiquent. Si avez prévu de tels événements signalez-le nous et nous diffuserons l’information. La simple présence dans l’espace public de personnes portant le badge et des stickers collés à des endroits choisis ne sera pas moins importante.

Continuer la lecture de « Galerie d’images pour rendre l’accueil visible »

L’appel

J’accueille l’étranger

Un peu partout en Europe, des partis fascisants promeuvent la haine de l’étranger. Ils prospèrent sur la faillite politique et morale de partis traditionnels qui croient les concurrencer en les imitant. En France comme ailleurs, un grand nombre de personnes accueillent et aident les exilés qui y sont parvenus, souvent en fuyant des violences et des crises dans lesquelles notre pays a, comme d’autres, de lourdes responsabilités. Partout où la rencontre avec les étrangers est rendue possible, partout où on ne les rend pas invisibles, où on ne tente pas de les priver de leur humanité par des maltraitances multiples et attestées, c’est la rencontre et l’amitié qui triomphent malgré des conditions souvent hostiles. D’autres, plus nombreux encore, souhaiteraient participer à cet accueil mais n’ont pas encore trouvé les moyens de le faire.

À chacun de nous de manifester, s’il ou elle le souhaite, que nous avons choisi le chemin de l’accueil de l’étranger. Il y aura mille façons de faire, mais nous vous en proposons une qui nous rendra visible comme peuple de l’accueil. Nous vous appelons, à porter, à partir du mardi 3 juillet 2018, un signe dont nous allons organiser, avec votre aide, la disponibilité massive. Il existera sous forme de badge et d’autocollant avec deux variantes, une avec un simple logo, et l’autre avec ce même logo et le slogan « j’accueille l’étranger ». Ce n’est pas le premier signe qui vise ce but et nous saluons tous ceux qui l’ont précédé, mais ne ratez pas cette occasion. Il ne s’agit pas d’une action ponctuelle, le 3 juillet 2018 n’est que le premier jour de ce qui doit être une manifestation continue du peuple de l’accueil.

Continuer la lecture de « L’appel »